Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Caroline

Lundi 10 juillet

 

Malgré la pluie qui semble être exceptionnelle, nous avons prévu une balade en vélo de 32 kilomètres, uniquement de la descente !

... Et en plus, nous allons avoir de la chance car il ne pleuvra pas ;-)

 

On vient nous chercher à 9 heures.

Nous commençons par une autre dégustation de cafés et thés balinais. L'endroit est très sympa car surplombant une vallée verdoyante. Fred s'offre à nouveau un café Luwak. Les garçons en profitent pour commencer leur énième partie de Défi Nature depuis ce matin. 

 

Nous continuons avec une vue sur le mont Batur et son lac. Nous

 aurons encore une fois de la chance car les nuages se sont en partie dissipés pour laisser découvrir un panorama magnifique. Nous voyons d'ailleurs très bien la dernière coulée de lave solidifiée (1972)... Nous sommes arrivés au bon moment car 10 minutes plus tard, la brume enveloppe la vue d'un voile épais. 

Nous avions hésité pour organiser son ascension mais finalement, après discussion et réflexion, nous allons découvrir 3 volcans sur l'île de Java, plus beaux et plus impressionnants que ceux de Bali (ce n'est pas moi qui le dit, ce sont les gens d'ici !!)... alors nous profiterons du Mont Batur de loin avec un petit-déjeuner Indonésien. Sasha dévore son Nasi goreng, à base de riz sauté. Il faut dire que les garçons se régalent de plats asiatiques. Le Mie Goreng, version nouilles sautées, a les préférences de la tribu !

 

Lorsque nous enfourchons nos vélos à 11 heures, nous sommes déjà perdus dans la campagne balinaise, au milieu des mandariniers. 

Les chemins sont boueux, il faut faire attention à ne pas glisser... Bon... pour Léon c'est raté !... Nous arrivons sur la route, c'est mieux...

 

Nous longeons de nombreux vergers.

C'est la récolte des mandarines. Il y a ceux qui ramassent, ceux qui portent, ceux qui transportent et ceux qui se reposent au bord de la route. 

 

Nous arrivons à côté d'une école Maternelle. Nous apprenons que les enfants commencent à 7 h 30 et finisse à 10 h. En primaire, l'école dure de 7 h 30 à midi mais 6 jours par semaine. 

Aujourd'hui les petits écoliers reprennent le chemin de l'école après un mois de vacances. Les 'petites' vacances sont d'une semaine et ont lieu tous les 3 mois.

Que font les enfants après l'école ? ... et bien ils font du cerf-volant !

 

Nous ne cessons de nous extasier devant les temples si nombreux. Il y a le temple de la famille où l'on se rend tous les matins et celui de la communauté où l'on prie deux fois par mois. Les balinais se disent " hindou boudhiste".

 

Nous croisons plein de scooters. Les enfants commencent à les conduire à partir de 9 ans dans les villages ! J'en surprend trois sur le même scooter. Effectivement le plus âgé doit avoir 8-10 ans.

 

Nos 3 heures en mode vélo seront une succession de scènes de vie rurale sans filtre... et ça j'adore ! ... Les femmes qui lavent leur linge ou leur vaisselle dans les canaux... trois adolescents qui jouent aux échecs au bord de la route... un papy qui désherbe devant un temple... des enfants qui sautent dans l'eau pour récupérer leur cerf-volant.

Je prends le temps de photographier les pompes à essence balinaises. Très originales !

 

Tout le monde nous sourit et nous accompagne d'un "hello !". 

 

Cette balade sera vraiment un super souvenir. Nous revenons cet après-midi avec plein d'images dans la tête.

 

Aprés un dernier petit tour dans le centre d'Ubud ... quelques souvenirs, un passage à La Poste indonésienne pour envoyer notre colis, nous regagnons la maison et profitons de la piscine une dernière fois (avant de faire les sacs ce soir).

 

Comme toujours nous quittons nos habitudes pour découvrir de nouveaux horizons, pas sans un pincement au cœur... la gentillesse de Ayu et Dewa, les crêpes au petit-déjeuner, les attentions, les sourires, la musique, nos grenouilles (nous les avons souvent entendues avant que Victor ne se décide à les observer à la lampe torche le soir), les geckos, la lune et les étoiles en prenant sa douche... 

 

Demain nous roulons vers l'Ouest, direction Java !... une autre ile indonésienne mais à majorité musulmane. 

J'ai le même sentiment qu'à la veille de découvrir le Perito Moreno : super excitée de rencontrer le Kawah Ijen ! ... 9 jours volcaniques à venir...

 

Campagne
Campagne Campagne
Avant - Aprés la brume Avant - Aprés la brume

Avant - Aprés la brume

Quand on aime le chocolat...Quand on aime le chocolat...Quand on aime le chocolat...

Quand on aime le chocolat...

La tribu dans la campagne balinaise, entre arbres fruitiers et chemins boueux.
La tribu dans la campagne balinaise, entre arbres fruitiers et chemins boueux.La tribu dans la campagne balinaise, entre arbres fruitiers et chemins boueux.
La tribu dans la campagne balinaise, entre arbres fruitiers et chemins boueux.

La tribu dans la campagne balinaise, entre arbres fruitiers et chemins boueux.

Campagne Campagne
Campagne
Campagne
Les combats de coqs tiennent une place importante dans la culture balinaise. Régulièrement, sur les bords de route, nous voyons des coqs à vendre dans des paniers

Les combats de coqs tiennent une place importante dans la culture balinaise. Régulièrement, sur les bords de route, nous voyons des coqs à vendre dans des paniers

Campagne Campagne
Campagne Campagne
Campagne Campagne
Campagne Campagne
École maternelle

École maternelle

Tribu globe-trotteuse Tribu globe-trotteuse
Tribu globe-trotteuse Tribu globe-trotteuse

Tribu globe-trotteuse

Campagne
Campagne
Campagne
Les rizières, leur nettoyage par les canards, le travail des hommes Les rizières, leur nettoyage par les canards, le travail des hommes
Les rizières, leur nettoyage par les canards, le travail des hommes

Les rizières, leur nettoyage par les canards, le travail des hommes

Pompes à essence

Pompes à essence

Commenter cet article