Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Caroline

 

Ce soir, nous sommes rentrés à notre appartement, le cœur léger après tant de découvertes et de belles rencontres aujourd'hui...

Ce matin, nous étions entre la motivation de découvrir une ville si surprenante et l'envie de ne pas trop s'éloigner de "notre" quartier. Il faut dire qu'un gros rhume (merci la climatisation à fond à Igazu !) m'avait bien mis à plat, Fred qui est toujours solidaire dans ces coups là a aussi récupéré le même rhume. Heureusement les titis sont en forme ! 

Finalement comme tous les matins, nous prenons le temps pour l'école et cela permet à toute la tribu de se poser, au calme. Après une bonne session mathématiques (aie aie la leçon sur les fractions !), nous voilà à chercher un taxi pour rejoindre le microcentro.

Depuis notre arrivée à Buenos Aires, nous nous déplaçons en taxi... la course est entre dix et douze euros... pour nous cinq, cela vaut le coup. Nous apprécions d'autant plus ce mode de transport qu'il nous permet d'avoir des échanges avec les argentins ... ils parlent beaucoup et de tout .... dans les taxis : économie, tourisme, culture.... cet après midi, nous sommes "tombés" sur un vrai passionné de foot alors comme nous nous rendions au musée du football à LA BOCA, c'était animé dans la petite voiture (très serrée pour la tribu BM mais on a bien ri!!)...

Ce matin, nous avons découvert avec plaisir les bâtiments historiques parmi les grands quartiers d'affaires du MICROCENTRO : la plaza de Mayo, el banco de la Nación argentina, la casa rosada, ...

Cherchant notre chemin avec la minuscule carte du Lonely Planet (nous n'avons toujours pas trouvé un semblant d'office de tourisme !), nous sommes interpellés par une dame vivant dans le quartier. Elle a vu que nous étions en difficulté pour nous repérer et se propose de nous guider jusqu'au ' bon' chemin... nous n'en sommes pas au premier acte de gentillesse argentine : en fait on ne se sent jamais seul ! Toujours quelqu'un pour nous aider... cela fait vraiment chaud au cœur... surtout quand on est loin de chez soi.

Je crois que le fait d'être avec des enfants est une vraie clé pour ouvrir les cœurs et délier les langues.

Elle nous laisse à un croisement après avoir donné son nom sur Facebook ;-)

Première petite frayeur de la journée : nous marchons tous les 5, tenant serrée la main de Victor, dans une des avenues les plus animées de la ville... il y a beaucoup de monde et de bruit. Tout d'un coup, plus de Sasha.... il était juste derrière nous, on ne comprend pas... je m'immobilise avec petit Vic... Fred et Léon repartent sur nos pas. Au bout de 5 minutes, ils reviennent avec notre bonhomme... il s'était arrêté devant quelque chose. Si ces quelques minutes m'ont paru être une éternité, Sasha est blanc : il a eu très peur... et nous aussi !

Il est 14 h 30. Nous avons le choix entre rentrer se reposer à l'appart ou rejoindre le quartier populaire de LA BOCA. Après concertation familiale, nous optons pour la découverte d'un autre visage de BUENOS AIRES : le quartier de LA BOCA sera notre coup de cœur de ces quelques jours dans la capitale !

C'est ici que s'installèrent les immigrants espagnols et italiens arrivés pour la plupart durant les années 1880. Le quartier est très pauvre. Le Lonely Planet comme le chauffeur nous avertissent sur certains endroits qui sont très dangereux. Il ne faut pas s'éloigner del Caminito et du stade de la Bombonera. C'est entendu puisque nous décidons de commencer la découverte du secteur par la visite du musée du football... Diego Maradona a une place de choix dans les expositions. Les garçons apprécient la visite mais pas qu'eux ... moi aussi ! 

Aux abords du stade, nous croiserons de nombreux enfants qui jouent au football... ils doivent passer des heures avec ce ballon rond ... passer le temps... ils n'ont rien... seulement un ballon et sûrement un rêve de connaître le même destin que Diego Maradona.

Je me dis que la seule allée piétonne, el caminito, tranche dans le quartier avec toutes ses petites échoppes, ses couleurs, ses musiciens, ses airs de tango.

.... et pourtant la découverte de ces couleurs et de ces notes de musique nous séduisent. Nous décidons de rester dîner dans le petit restaurant du bout de la rue, où les serveurs ont l'air si sympathique. Nous faisons ainsi connaissance d'un jeune péruvien qui a appris le français et souhaite voyager en Europe. Après de nombreuses discussions, nous échangeons nos adresses. 

Les garçons profitent aussi de leur petite soirée : un chien qui réclame des câlins, des improvisations de tango et de nombreuses rigolades entre frangins !

Le soleil se couche, il est temps de rentrer... Les immenses rideaux métalliques se referment sur les allées pavées. L'insécurité environnante paraît alors bien présente. 

Nous nous mettons en quête d'un taxi pour rentrer. Ce n'est pas chose facile : ne pas s'éloigner de la rue principale... une autre ambiance semble prendre place. 

Une porte s'ouvre... et on découvre derrière les murs colorés, une réalité que nos yeux n'ont pas l'habitude d'observer.... 

Heureusement, un taxi libre se présente, nous pouvons rentrer !

 

Demain, nous changeons de cap. Nous allons probablement vivre un choc thermique, 4 heures de vol pour notre si attendue étape à Ushuia !

 

Microcentro
Microcentro
Microcentro
Microcentro
Microcentro

Microcentro

Microcentro Microcentro

Microcentro

Museo de la Pasión Boquense / LA BOCA
Museo de la Pasión Boquense / LA BOCA
Museo de la Pasión Boquense / LA BOCA
Museo de la Pasión Boquense / LA BOCA
Museo de la Pasión Boquense / LA BOCA
Museo de la Pasión Boquense / LA BOCA

Museo de la Pasión Boquense / LA BOCA

Quartier de LA BOCA et nos danseurs de tango
Quartier de LA BOCA et nos danseurs de tango
Quartier de LA BOCA et nos danseurs de tango
Quartier de LA BOCA et nos danseurs de tango
Quartier de LA BOCA et nos danseurs de tango
Quartier de LA BOCA et nos danseurs de tango
Quartier de LA BOCA et nos danseurs de tango
Quartier de LA BOCA et nos danseurs de tango
Quartier de LA BOCA et nos danseurs de tango
Quartier de LA BOCA et nos danseurs de tango
Quartier de LA BOCA et nos danseurs de tango
Quartier de LA BOCA et nos danseurs de tango

Quartier de LA BOCA et nos danseurs de tango

Commenter cet article

helene 13/03/2017 16:31

bonjour les garçons,
toute l'équipe d'animateurs vous suit dans vos aventures. Les photos nous font voyager et rêver, c'est un vrai plaisir.
Mercredi on prépare un panneau pour visualiser votre périple et le montrer aux copains de l'accueil de loisirs.
bien à vous
Hélène, Sophie, Didier, Christelle, Aurélie, Arnaud..... et tous les autres

Belin Axel 12/03/2017 20:26

Coucou sasha,
Je suis tes aventures sur le blog,et je rêverai d'être avec toi car tu nous manque.
N'hésite pas à m'écrire et amuse toi bien.
Axel Belin

Séverine 11/03/2017 22:28

J'imagine votre frayeur et celle de Sasha...nous avons déjà connu cette situation avec notre Victor....les secondes paraissent une éternité, notre coeur s'emballe, nos yeux scrutent désespérement... Ce sera dorénavant une petite anecdote!
Vos photos et récits nous font voyager avec vous! Merci! Nous avons hâte de découvrir la suite!

Bertrand 11/03/2017 18:37

Bonjour les voisins.. Ravi de suivre vos aventures en Amérique du Sud.. On rêve rien qu'à vous lire.. Profitez bien de tous ces beaux paysages et de ces cultures si différentes..