Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Caroline

Dimanche 26 mars

 

Ce matin, petit déjeuner en amoureux. Les garçons font la grasse matinée. Fred se fait plaisir : un couple d'allemands est aussi là, il peut discuter en allemand ! 
Sasha nous rejoint... le sourire aux lèvres ... Oui je sais Sasha, tu prendras l'allemand en 6 ème et tu habiteras en Autriche ;-)
Léon arrive... Bien sûr que tu pourras apprendre l'espagnol, l'anglais, l'allemand et le portugais !

Aujourd'hui, nous quittons Cachi pour rejoindre Cafayate : 162 kilomètres avec la même route qu'hier ! Ououou ! Nous prévoyons 6 heures avec les arrêts. 
On aime bien ces routes car elles nous permettent de découvrir de nombreux pans de vie .... loin même très loin de  notre Europe actuelle.
Les maisons sont toujours aussi simples... Habitués à notre confort français, difficile de concevoir que l'on puisse vivre à l'intérieur ... Il y a tant de poussière !
Dans les ´cours', les fours en terre cuite semblent être une méthode de cuisson ancestrale. Je comprends mieux leur héritage culinaire qui n'a pas franchement évolué depuis l'ère précolombienne. Nous sommes dans les Andes, El Calafate est loin !

Je n'en ai pas encore parlé mais les argentins sont très croyants. De confession  majoritairement catholique, les argentins ont également des églises / confessions locales et vénèrent de nombreuses divinités (comme Gauchito Gil... ). Nous croisons les autels sur les bords de route, parfois au milieu de nulle part. Il n'est pas rare d'observer ces petits ´temples' dans la cour d'une maison. 
Tous les chauffeurs ont un chapelet accroché au rétroviseur intérieur.
Il faut également imaginer les routes désertes sur plusieurs kilomètres conduisant dans des endroits perdus, une école et une église se dressant fièrement au détour d'un virage.
Et puis il y a ces chemins de croix .... Nous ne savons pas si c'est le bon mot mais cela représente ce que nous voyons : une croix en haut d'une colline rocailleuse et un chemin abrupte, tortueux, bordé de cailloux peints en blanc.

Nous prenons la ruta de los artesanos. Quel plaisir de s'arrêter chez ces artisans ! 
J'ai toujours eu l'image de ponchos et tissus colorés quand je pensais au peuple andin. 

La méthode artisanale de tissage héritée de leurs ancêtres est incroyable par leur simplicité. Le métier à tisser est fabriqué avec des bouts de bois, les fils sont soit à partir de laine de mouton soit de lama. Il est difficile d'imaginer que cette méthode de tissage n'a pas évolué depuis des centaines d'années. 
Qu'ils soient naturels ou colorés, les tissus sont magnifiques. 
Pour fabriquer un poncho, il faut  environ 24 jours. 
Les garçons sont très intéressés par cet artisanat. Sasha pense qu'il est plus difficile de construire le métier à tisser que de tisser. 


Finalement, nous choisissons un plaid coloré. La famille qui l'a fabriqué nous rejoint. On se présente  : d'où on vient, on présente nos 3 bonhommes. Ils sont surpris de l'âge de Léon. A leur tour, ils se présentent, il y a beaucoup d'enfants, de tous les âges.... Tiens... l'un d'entre eux a le tee shirt de la Boca. Il a 7 ans et semble aussi gourmand que notre Léon (confirmé par sa maman juste après)....Nous connaissons, nous avons visité le stade à Buenos Aires. Ils sont contents que nous connaissions l'équipe de foot emblématique d'Argentine !
J'ai beaucoup aimé ces rencontres avec les tisserands. Ils sont d'une grande gentillesse. Ils ne forcent pas du tout à l'achat. On repart sans rien acheter, ils ont toujours le sourire. 


Nous traversons le petit village de Seclantàs, berceau spirituel du véritable poncho de Salta.
A la sortie du village, nous nous arrêtons à nouveau. Nous rentrons dans une maison. Il y a une vraie ménagerie ! des poules, des poussins, des chiens, des chiots, une chèvre qui font le bonheur des titis....
Les portraits d'Eva et Juan Peron sont accrochés au mur. 
La personne qui nous reçoit est jeune. Je lui demande si elle a des enfants... Oui plusieurs, ils vont à l'école et font plusieurs kilomètres pour s'y rendre. Elle sourit. Nous achetons un petit lama, un vrai souvenir tellement il est simple mais symbolique pour ce qu'il représente. Victor, il est pour toi ! 
... Quelques pesos mais pour eux c'est sûrement beaucoup.
Entrer dans ce quotidien, une expérience authentique qui marquera nos esprits... Un moment fort de notre passage en terre argentine.

Arrivés à Molinos, nous déjeunons au tres niños. Les garçons sont contents : ils diffusent Alvin et les chipmunks... en espagnol por favor !

Heureusement que nous avons eu deux jours pour nous habituer à la conduite sur piste ! Fred se prend pour un pilote du Paris Dakar .... Attention vitesse de pointe 50 km /heure sur sable ! 
Nouvelle épreuve du jour : piste sans pouvoir se croiser à deux voitures ! On comprend pourquoi cette route est fortement déconseillée par temps de pluie.
Si l'on tombe en panne ? ... Ben ... on y pense pas !

Allo ? Ici la lune.... pourtant nous sommes à 6o km de Cafayate et toujours dans les vallées cachalquies; mais cette fois-ci c'est un paysage lunaire qui nous attend. Que c'est beau ! Nous en prenons plein la vue.... Ces pics dressés dans un sens unique, l'uniformité des couleurs entre montagnes et maisons isolées rendent le tableau inoubliable. 
Il y aurait tant à dire : toujours ces petites églises, les chevaux, les chèvres, les enfants, les maisons abandonnées, les clôtures, le bois ... Nous pouvons juste contempler la simplicité de cette vie. 

17 h 45, 28 km de Cafayate, enfin une route goudronnée !

Fun in the car

Fun in the car

Chèvres

Chèvres

Paris - Dakar
Tisserands Tisserands Tisserands

Tisserands

Paris - DakarParis - Dakar
Poivrons

Poivrons

Paris - DakarParis - DakarParis - Dakar
Paris - Dakar
Paris - Dakar
Paris - DakarParis - DakarParis - Dakar
Lune

Lune

Paris - DakarParis - DakarParis - Dakar
Paris - Dakar
Paris - Dakar

Commenter cet article

Séverine 27/03/2017 10:20

Quelle expédition!!! Quelles couleurs superbes!!!!
Nous penserons bien à votre Sasha cet été puisque nous partons 15 jours en camping-car en Autriche!!! ;-)