Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Caroline

Lundi 10 avril

 

Hier soir, les garçons se sont endormis très vite... Les trois jours sont intenses avec levers tôts, haute altitude et longs trajets.

Nous retrouvons notre guide de samedi, Dino, un italien installé au Chili depuis 22 ans. 

Aujourd'hui, Fred a décidé que nous partirions en 4x4 admirer le Salar de Tara. Bon, il est vrai que toute l'equipe de garçons était très impatiente par cette expédition. Fred me souffle que c'est un véhicule américain qui grimpe partout ! ...mes connaissances en voiture sont assez limitées ;-)

Nous retrouvons les 2 espagnoles et 2 brésiliennes se joignent à nous. 

Il fait très beau et sans le vent c'est plutôt agréable. Pour notre premier arrêt près du Volcan Licancabur (mon chouchou), nous supportons quand même les polaires et les blousons.

Lorsque nous reprenons la route, Dino met en route une application pour nous donner l'altitude. Les deux passagères brésiliennes s'inquiètent et demandent s'il a du mathé aux feuilles de coca. Dino nous confie que ce thé a plus d'effets psychologiques ... Il nous conseille également de ne pas trop manger car l'altitude ralentit la digestion... mince... Léon a bu un chocolat chaud et a mangé des œufs brouillés avant de partir ! ...   

La route ne cesse de monter mais toute la tribu BM est en forme, nous ne ressentons pas les effets de l'altitude... arrêt café dans un petit oasis... tellement surprenant au milieu de ces montagnes volcaniques. Nous discutons avec Dino qui relate quelques uns de ses exploits. Je laisse Fred les écrire car comme il a dit : "j'ai pris des notes!"

Nous remontons dans le 4x4 et poursuivons notre montée (sur route goudronnée pour le moment!)... Dino fait le décompte avant de dépasser le sommet fictif du Mont Blanc. Sasha et Léon sont excités comme des puces de pouvoir raconter cet exploit aux copains. Nous passons de 2500 à 4800 mètres en moins de 25 kilomètres. 

4809 mètres... 4810 mètres, c'est fait ! Nous voilà plus haut que le sommet le plus élevé d'Europe... nous atteindrons aujourd'hui notre record : 4863 mètres ! ... 

....

La route n'est plus goudronnée... nous sommes sur une piste... non... en fait, il n'y a pas de piste, nous roulons sur les pierres. On est secoué de droite à gauche et de haut en bas... nos p'tites têtes rient, "c'est l'aventure !" Disent-ils en chœur et repris par Dino... nous montons... descendons... on suit une droite puis à un moment on fait un angle à 90 degrés... je crois que notre chauffeur se repère avec les montagnes. Je ne conseille pas la balade sans guide ! le risque de se perdre est élevé...

Nous roulons dans le cratère le plus grand du monde, celui du volcan Pakana. 

Dino s'arrête pour nous montrer les pierres utilisées par les indiens pour les flèches et les pointes des lances car très coupantes. Il casse deux pierres en les jetant l'une sur l'autre, il se révèle alors une pierre noire, née du refroidissement des cendres. C'est un très bon moment pour les garçons qui font s'entrechoquer les pierres pour voir l'interieur... si je ne les avais pas arrêtés, on serait reparti avec 5 kilos de plus dans les valises !!!

Nous continuons sur ... les cailloux volcaniques... le bleu du ciel est intense... ce qui se découvre sous nos yeux est sublime : le Salar de Tara ! ... Quelle vue ! .... je laisserai parler les photos...

Combien de "wahou" disons- nous par jour ?... ce panorama à perte de vue nous donne l'impression d'être seuls au monde... mémorable... L'Europe nous paraît bien minuscule face à de tels paysages.

Pour clore le spectacle parfait, nous ferons un pique nique au cœur de ce désert magique, au Salar de Tara.

Les garçons, non essoufflés par les efforts, construiront des volcans....

.... Nous serons de retour à 16 heures.... les garçons apprécient : ping pong... Victor se fait une copine et joue ensemble aux petites voitures..... un peu plus tard, nous passerons dans une petite boutique pour acheter un livre à Victor. Les histoires... tourner des pages chaque soir lui manque. 

... une pause méritée cet après midi avant un lever demain....... à 4 heures du matin !

 

 

Le volcan Licancabur culmine à 5920 mètres. Il est situé à la frontière entre la Bolivie et le Chili. Dans son cratère, il y a un lac. Il s'agit d'une montagne sacrée où les incas ont perpétré des sacrifices humains.

Le volcan Licancabur culmine à 5920 mètres. Il est situé à la frontière entre la Bolivie et le Chili. Dans son cratère, il y a un lac. Il s'agit d'une montagne sacrée où les incas ont perpétré des sacrifices humains.

Les bofedales de quepiaco, un oasis au milieu de cet environnement minéral Les bofedales de quepiaco, un oasis au milieu de cet environnement minéral

Les bofedales de quepiaco, un oasis au milieu de cet environnement minéral

J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
Fred : "Cette journée restera certainement pour moi une des journées les plus mémorables du voyage... tout a commencé en réalité avant hier lors de la sortie à la vallée de la lune.  Notre chauffeur, Dino, italien originaire de Florence m'avait déjà "intrigué" par sa personnalité et le mystère qu'il porte en lui...  Aujourd'hui, à la découverte du Salar de Tara dans la Réserva national Los Flamingos, je cherche à en savoir davantage sur l'homme...  Dino, environ 70 ans, les traits marqués et le visage buriné par le soleil et "les efforts" est venu s'installer il y a 22 ans au Chili. Auparavant, il a consacré sa vie à l'alpinisme et avait Rheinhold Messner comme mentor... cet alpiniste dont la renommée n'est plus à faire (il a été le premier à réaliser l'ascension de 14 sommets de plus de 8000 mètres dans les années 70). Dino a appris l'alpinisme dans les Alpes et dans les Dolomites... il a gravi de nombreux sommets en Europe (Mont Blanc en 1969 avec Reinhold Messner...) mais reste attiré par le reste du monde...  Il réalise ainsi de nombreuses ascensions au Népal, en Asie, dans la barrière eurasienne. Il monte sur le Kilimandjaro dans les années 1970 et l'Himalaya en 1979 avec son mentor sur le fameux K2.   Cette expérience le marquera à vie, l'émotion est encore palpable dans son français approximatif au doux accent italien où il évoque la mort d'un des 4 alpinistes du groupe..."Fred : "Cette journée restera certainement pour moi une des journées les plus mémorables du voyage... tout a commencé en réalité avant hier lors de la sortie à la vallée de la lune.  Notre chauffeur, Dino, italien originaire de Florence m'avait déjà "intrigué" par sa personnalité et le mystère qu'il porte en lui...  Aujourd'hui, à la découverte du Salar de Tara dans la Réserva national Los Flamingos, je cherche à en savoir davantage sur l'homme...  Dino, environ 70 ans, les traits marqués et le visage buriné par le soleil et "les efforts" est venu s'installer il y a 22 ans au Chili. Auparavant, il a consacré sa vie à l'alpinisme et avait Rheinhold Messner comme mentor... cet alpiniste dont la renommée n'est plus à faire (il a été le premier à réaliser l'ascension de 14 sommets de plus de 8000 mètres dans les années 70). Dino a appris l'alpinisme dans les Alpes et dans les Dolomites... il a gravi de nombreux sommets en Europe (Mont Blanc en 1969 avec Reinhold Messner...) mais reste attiré par le reste du monde...  Il réalise ainsi de nombreuses ascensions au Népal, en Asie, dans la barrière eurasienne. Il monte sur le Kilimandjaro dans les années 1970 et l'Himalaya en 1979 avec son mentor sur le fameux K2.   Cette expérience le marquera à vie, l'émotion est encore palpable dans son français approximatif au doux accent italien où il évoque la mort d'un des 4 alpinistes du groupe..."

Fred : "Cette journée restera certainement pour moi une des journées les plus mémorables du voyage... tout a commencé en réalité avant hier lors de la sortie à la vallée de la lune. Notre chauffeur, Dino, italien originaire de Florence m'avait déjà "intrigué" par sa personnalité et le mystère qu'il porte en lui... Aujourd'hui, à la découverte du Salar de Tara dans la Réserva national Los Flamingos, je cherche à en savoir davantage sur l'homme... Dino, environ 70 ans, les traits marqués et le visage buriné par le soleil et "les efforts" est venu s'installer il y a 22 ans au Chili. Auparavant, il a consacré sa vie à l'alpinisme et avait Rheinhold Messner comme mentor... cet alpiniste dont la renommée n'est plus à faire (il a été le premier à réaliser l'ascension de 14 sommets de plus de 8000 mètres dans les années 70). Dino a appris l'alpinisme dans les Alpes et dans les Dolomites... il a gravi de nombreux sommets en Europe (Mont Blanc en 1969 avec Reinhold Messner...) mais reste attiré par le reste du monde... Il réalise ainsi de nombreuses ascensions au Népal, en Asie, dans la barrière eurasienne. Il monte sur le Kilimandjaro dans les années 1970 et l'Himalaya en 1979 avec son mentor sur le fameux K2. Cette expérience le marquera à vie, l'émotion est encore palpable dans son français approximatif au doux accent italien où il évoque la mort d'un des 4 alpinistes du groupe..."

J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
Cendres refroidies et solidifiées
Cendres refroidies et solidifiées

Cendres refroidies et solidifiées

Arrivée au Salar de Tara... sublime !

Arrivée au Salar de Tara... sublime !

J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
Le Salar de Tara, un oasis  pour les oiseaux

Le Salar de Tara, un oasis pour les oiseaux

J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...
Renard et lancer de Pierre avec fronde andineRenard et lancer de Pierre avec fronde andine

Renard et lancer de Pierre avec fronde andine

J'ai 4 ans et je suis allé plus haut que le Mont Blanc...

Commenter cet article