Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Caroline

Mardi 18 avril

 

Hier nous arrivons à l'aéroport de l'île de Pâques, il est 12 h 30. L'atterrissage difficile a valu quelques cris dans l'avion !  
Le propriétaire de la maison vient nous chercher. Nous l'avions trouvé via airnb. Si nous avons l'avantage d'être au cœur du village, le reste est clairement à demie teinte. Nous sommes bons pour aller acheter des produits de nettoyage !... nous hésitons entre partir ou rester... finalement vu l'état de fatigue de la tribu, nous faisons cette première nuit ici... la nuit porte conseil, nous verrons demain...
Au supermarché il n'y a pas grand chose dans les rayons, même pour faire un pique nique cela reste compliqué : pas de pain de mie ou de chips :-(...  et tout est très cher.
Nous aurons en revanche le plaisir de faire la rencontre de notre premier moai. Les falaises déchiquetées, les vagues qui se fracassent, le vent qui souffle, font du cadre une belle première découverte. Ce premier est restauré : il possède une copie des yeux de corail et une coiffe.


Pour visiter l'ile, plusieurs moyens sont possibles : scooter, quad, voiture, vélo. 
Pour profiter à fond des paysages, nous optons pour cette dernière possibilité... mais pendant deux jours : on nous a prévenus sur la difficulté des routes avec des enfants... on nous a même déconseillé de louer des vélos avec des enfants. Comme d'hab', on se dit que l'on va tester !... et puis on se sent prêt à affronter les routes sinueuses et pentues du sud de l'île...
On louera une voiture sur le reste de la semaine pour rejoindre les points les plus éloignés. 
La nuit fut courte... ou longue je ne sais plus... les coqs ont chanté très tôt... je regarde ma montre (que je laisse volontairement à l'heure française), il est 6 h 30... au moment de partir, il est déjà 10 h 30.... nous sommes complètement perdus.. au niveau des jours de la semaine, ce n'est pas mieux... oublier l'heure qu'il est ou quel jour nous sommes, c'est le voyage !

Nous étions persuadés que le climat de l'île de Pâques se rapprochait de celui de la Bretagne mais nous nous sommes vraiment trompés : il fait chaud et très humide. Nous avons été surpris à la descente de l'avion. On n'oublie donc les jeans et les sweats, on sort les shorts et les tee shirts... et les maillots de bain...

Je regarde une dernière fois le tracé de la boucle prévue pour la journée... 17 kilomètres au départ de Hanga Roa... puis passer par l'Ahu Tepeu.... sans oublier de s'arrêter aux grottes d'Ana Kakenga... rejoindre Ahu Akivi...

C'est chouette... nous longeons la côte... mais le chemin est difficile... vraiment difficile...les pierres volcaniques qui parsèment les descentes et les montées rendent la conduite ardue... parfois nous sommes obligés de descendre de selle. Nous croisons des chevaux régulièrement... et des vaches... tous en liberté, il y a très rarement des clôtures ... ils passent devant nous tranquillement ou un peu moins tranquillement ! ....
Deux chiens loups vont nous suivre du début à la fin de notre parcours, je crois qu'ils se sont pris d'affection pour nous... rassemblant les vaches égarées et ramenant les chevaux trop près des falaises... c'était vraiment sympa de les avoir auprès de nous pendant cette balade.
C'était écrit que cette journée serait physique ! Sasha et Léon ont été de courageux aventuriers, se relayant avec le sac à dos et rassemblant toute leur énergie dans les montées... même les visites dans les cavernes étaient sous le signe de l'effort : parfois tellement étroites que Victor devait se baisser... j'ai même été coincée plusieurs fois avec le sac à dos...  heureusement nous avions nos téléphones pour éclairer ! ... mais à chaque fois, ce que nous avons découvert valait bien tous ces efforts... les deux premières grottes (Ana Kakenga) m'ont particulièrement impressionnée car ouvertes sur l'océan et ses vagues qui se brisent sur les îlots de pierres... c'était assez incroyable d'être ainsi au cœur d'une falaise. 
La balade s'est terminée comme elle avait commencé : avec des moais insaisissables, d'abord à Tahai puis à Ahu Akivi avec ses 7 statues qui, fait unique, sont tournées vers la mer....


Dans la tribu BM, on adore les Moais ! ... demain nous essaierons de découvrir quelques uns de leurs mystères.....

L'île de Pâques ça se mérite !
L'île de Pâques ça se mérite !
L'île de Pâques ça se mérite !
L'île de Pâques ça se mérite !
Nous avons ramassé quelques "guava" hier, très bons !Nous avons ramassé quelques "guava" hier, très bons !

Nous avons ramassé quelques "guava" hier, très bons !

L'île de Pâques ça se mérite !
Caverne

Caverne

L'île de Pâques ça se mérite !
L'île de Pâques ça se mérite !

Commenter cet article

Séverine 20/04/2017 08:22

Wahou wahouuu!!!!

helene 19/04/2017 13:07

une pure merveille