Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Caroline

Mardi 16 mai


Il nous a fallu une bonne nuit de sommeil pour récupérer de la journée d'hier.

Rob Roy Glacier track est la marche la plus connue pour découvrir le Mount Aspiring National Park. Il faut dire que rien que la route nous met l'eau à la bouche. 
Les matinées hivernales et ensoleillées apportent une toute autre image des paysages qui sont déjà sublimes... si l'hiver peut être un frein pour visiter la NZ, nous trouvons que cette saison apporte en bonus la brume du matin et les lumières chaudes de fin de journée... et pas grand monde sur les routes ou dans les endroits plus touristiques. 
Mis à part les nuits froides, nous ne sommes pas vraiment dérangés par la saison. Nous avons la chance d'avoir pratiquement le beau temps depuis notre arrivée chez les kiwis.

... Revenons à nos moutons ! ... et en matière de moutons, la NZ sait de quoi elle parle :-) ! Il y en a partout, des centaines... non ! devrai-je dire des milliers... en roulant jusqu'au départ de notre rando, nous traversons de grandes étendues couvertes de blancs moutons. Ils traversent les routes, occupent les routes. Vous voulez être un mouton heureux, venez en Nouvelle-Zélande !... c'était ma minute " vis ma vie de mouton" ! ... je crois qu'il faut que je retourne me coucher !

Je préfère continuer sur ma route jusqu'au Rob Roy Glacier Track... 55 kilomètres dont la moitié sur route non goudronnée et plusieurs passages de guets. Nous avons loué une voiture, Fred dit qu'elle est top pour rouler dans l'eau et sur les cailloux ( je n'ai pas amélioré mes connaissances automobiles depuis la dernière fois !). 
Nous frôlons le zéro degré lorsque nous sommes sous l'ombre d'une montagne. Une pellicule givrée recouvre le sol. 
Nous croiserons quelques opossums écrasés sur la route. Ce petit marsupial importé d'Australie (pour sa fourrure) se reproduit très vite et détruit la faune sauvage (arbres et habitats des kiwis, etc...), fait des dégâts dans les jardins.

Fred a déjà contribué à la limitation de l'espèce... Tous les moyens sont bons pour réduire leur nombre ! Nous verrons de nombreux pièges installés près du chemin de rando. " vis ma vie d'opossum" c'est le bad trip du mouton NZ ! 

La marche est annoncée en 3-4 heures... ça ? c'est une estimation neo zélandaise.. nous pouvons ajouter une heure facile : 4-5 heures ! J'ai lu la même réflexion pour les voyageurs sans enfant...

Lorsque nous quittons le parking, il est 10 h 45. Nous sommes emmitouflés de la tête aux pieds. 
Nous avons un premier kilomètre à effectuer en longeant une rivière, avant d'atteindre le pont suspendu. Pour moi, c'est la première épreuve de la journée. N'imaginez pas le même pont suspendu que dans Indiana Jones... mais le fait qu'il bouge sous nos pas et au-dessus du vide, suffit à faire trembler mes jambes...

La seconde épreuve qui durera une bonne heure 20, sera la montée jusqu'au lower lockout, premier point de vue sur le glacier Rob Roy.
Le chemin est parfois étroit, parfois très raide, parfois caillouteux, parfois très caillouteux. Nous comprenons que cette balade soit annoncée de niveau moyen ( "moyen" neo zélandais, hein ?). Les garçons marchent courageusement, Victor semble apprécier la balade malgré la difficulté pour ses petites jambes (heureusement qu'il ne sait pas encore me lire !).
Nous continuons de longer le canyon, différents points de vue nous permettent d'admirer ses eaux limpides et quelques rapides.
Nous ne parlerons pas beaucoup sur ce tronçon, réservant nos moindres souffles aux efforts fournis pour poser un pied devant l'autre. 

À 12 h 30, nous atteignons le premier point de vue. Chouette des bancs ! nous allons pouvoir pique-niquer... à ce moment-là, nous risquions une rébellion qui aurait fait basculer Victor du côté de ses deux grands frères... en devenant minoritaires, nous perdions le contrôle de la situation !
Le fromage, les grains de raisin et les tomates ont rattrapé mon inattention de la veille : j'ai acheté du pain à base de citrouilles et de céréales ( j'ai bien aimé !)
La vue dévoile une petite partie du glacier Rob Roy... nous sommes encore plus motivés pour continuer  jusqu'au upper lookout (enfin ! je parle surtout pour les voix majoritaires de la tribu !).
Nous rencontrons deux jeunes voyageuses françaises dont l'une est en NZ pour un an. Pour encourager les garçons, elle confirme : ce serait dommage de s'arrêter à ce premier point de vue... cela rebooste Sasha et Léon qui reprennent ensemble la route et joyeusement ! 
P'tit Vic continue de marcher avec entrain, il ne perd pas une occasion de grimper sur un tronc d'arbre, une pierre ou de ramasser une branche. 

Après une vingtaine de minutes d'efforts moins soutenus, nous découvrons une première chute d'eau... je ne sais pas de combien de mètres elle tombe mais c'est très haut.
... puis ce sera une deuxième et une troisième chute qui se dévoilent au fur et à mesure de notre avancée... le glacier, ses sommets enneigés d'où les eaux tombent à pic récompensent nos efforts.  Nous jouissons d'une vue à 360 degrés. Sasha est agréablement surpris par la taille du glacier. 

Au total, nous verrons 10 cascades dans la journée. 

La descente est plus cool même si nous devons faire attention à chacun de nos pas. Certains endroits sont gelés. Sasha me parle longuement de ses copains, du cm2, du collège et de toutes les choses qu'il retrouvera probablement avec grand plaisir en septembre... mais comme il dit " en premier mon chien !"
Quant à Léon, il occupe Fred par toutes ses questions géographiques, historiques et scientifiques.
Victor ?... il a pris Doudou... quand il fatigue, il le tète 3 coups avec son pouce et le remet dans la poche !... le secret de son énergie ?

16 h 30, nous atteignons le parking. Victor clôt cette belle balade de 12 kilomètres en faisant la course avec Sasha. 
Nous arrivons épuisés à Wanaka. Pour finir la journée, ...les pieds sous la table, nous nous installons dans un Thaï au bord du lac, il est 18 h 15. Les images télévisées de surfeurs extrême sur les sommets enneigés font rêver les garçons. Victor m'annonce qu'il fera la même chose quand il sera plus grand.
Nous apprécierons tout particulièrement la douche bien chaude du camping. La soirée se termine avec un film au lit pour les deux plus petits et une partie de 1000 bornes avec Sasha.

Ce matin, Sasha et Léon se lèvent péniblement à 10 heures. 
Nous quittons le camping pour nous poser pas très loin... en face du lac. Pendant que Fred fait l'école aux deux plus grands, je parts en balade avec Victor. Cette petite pause d'une heure à deux nous fait du bien. Mon attention est toute entière pour lui et Victor est content d'avoir sa maman pour lui seul. 
Il se comporte comme un grand et veut me faire entrer dans toutes les boutiques pour me faire plaisir...
Nous terminons sur l'aire de jeux avec le toboggan dinosaure. Il est aux anges ! 

À 13 heures, nous reprenons la route et laissons Wanaka derrière nous... 2 jours sportifs qui nous auront révélé une magnifique région. Nous nous dirigeons sur la côte Ouest pour nos 4 derniers jours en terre du Sud... 

Aprés 4 heures 30 de route, nous nous installons pour la nuit. On croyait la journée terminée... nous prenons nos lampes torches et téléphones pour éclairer nos pas un peu hésitants (il fait nuit noire, frissons garantis !) dans la forêt... les garçons voient pour la première fois des vers luisants.

La soirée se terminera dans un bar aux allures américaines pour dîner et quelques parties de billard. Au moment du coucher, un kea ( perroquet montagnard endémique de NZ) décide de révéler sa présence à quelques mètres du camping-car... chut on dort !

 

NB : toutes les photos publiées sur le blog sont prises avec l'IPhone :-)

Matinées hivernales

Matinées hivernales

Rob Roy Glacier
Quand la brume se lève...

Quand la brume se lève...

Rob Roy GlacierRob Roy Glacier
Rob Roy Glacier
Rob Roy GlacierRob Roy Glacier
Rob Roy Glacier
Rob Roy Glacier Track
Rob Roy Glacier Track
Rob Roy Glacier Track
Rob Roy Glacier Track
Rob Roy Glacier Track
Rob Roy Glacier Track
Rob Roy Glacier Track
Rob Roy Glacier Track

Rob Roy Glacier Track

Photos en terrain platPhotos en terrain plat

Photos en terrain plat

Rob Roy GlacierRob Roy Glacier
Contemplatifs

Contemplatifs

Rob Roy Glacier
 Cascades
 Cascades
 Cascades
 Cascades

Cascades

Rob Roy Glacier... les photos prises de mon iPhone ne reflètent par la beauté des lieux :-(

Rob Roy Glacier... les photos prises de mon iPhone ne reflètent par la beauté des lieux :-(

Quand Victor chute, nos deux secouristes interviennent.

Quand Victor chute, nos deux secouristes interviennent.

Commenter cet article

Francine 16/05/2017 23:01

Un petit coucou de l'Auvergne ! Je pense bien à vous et continue à suivre quotidiennement vos aventures ! Bravo aux courageux marcheurs !