Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Caroline

Samedi 27 mai


Les averses qui se sont abattues cette nuit ont rempli les fossés mais encore une fois nous avons de la chance : pluie la nuit mais aucune goutte la journée !

Le réveil est à 7 h 15 pour un départ une heure après. Sur la route, nous avons le temps de faire l'école itinérante et de poster notre colis, deux heures quinze bien occupées !
Nos blousons retournent en France (avec quelques souvenirs) : jusqu'à la fin de notre tour du monde, nous n'en aurons plus besoin... La polaire et le coupe-vent suffiront pour gravir quelques volcans indonésiens. Notre maison sera sûrement plus souvent sur notre dos qu'elle ne l'a été jusqu'à présent...

Après avoir arpenté les routes et les sommets néo-zélandais, il nous restait à découvrir les entrailles de la terre... concluant en beauté notre roadtrip de 25 jours. 
C'est ainsi que nous avons pris la direction du centre Ouest pour rejoindre la province de Waitamo, connue pour les nombreuses grottes dont elle garde encore des secrets. 300 grottes seraient ainsi répertoriées sans compter celles qui seraient  inexplorées. 
Ces formations souterraines nous rappellent qu'il y a plus de 30 millions d'années, la Nouvelle-Zélande reposait encore au fond de l'océan. Ce sont les tremblements de terre qui ont fendu la roche et a permis à l'eau de s'infiltrer pour creuser des cavités. 

Nous avons choisi le billet combiné pour visiter deux grottes. Compte-tenu du prix prohibitif de la grotte la plus connue ( qui se visite en moins de temps : 45 mn), la réduction sur le deuxième billet était intéressante... une visite d'1 h 30, beaucoup moins touristique... finalement, c'est celle que nous aurons préférée !
Heureusement, nous avions réservé nos places; le site est très touristique, il faut attendre pour avoir une place sur une visite guidée. 

Ce qui fait la renommée de Blowworm Cave c'est surtout un phénomène naturel très original. 
À bord d'une petite barque flottant dans l'obscurité totale et le silence complet, nous découvrons une voute céleste....... formée par les lumières de milliers de vers luisants... un spectacle vraiment insolite, surprenant mais magnifique... 
Le guide nous avait préalablement expliqué que leur lumière était pour attirer des insectes. Ils parviennent à les capturer grâce des filaments qui pendent. Plus un ver est affamé, plus il brille fort. En revanche, le silence doit être respecté car ces minuscules insectes sont effrayés par le bruit et cesseraient de rayonner pendant plusieurs heures. Nous avons trouvé comment rendre Victor silencieux !

La Ruakuri Cave nous aura d'abord marqué par sa rampe en colimaçon pour descendre à une quinzaine de mètres sous terre. Les stalagmites, les stalactites, et les chambres sculptées par l'érosion sont extraordinaires. Nous serons surpris par les grondements d'une rivière souterraine. Des fossiles de coquillages font également partie du décor. Encore des vers luisants mais cette fois-ci nous pouvons les photographier, sans flash... Nous descendons jusqu'à 55 mètres sous terre. 

Après deux heures de route pour rejoindre Matamata, nous ferons les repérages pour la visite de demain, si attendue par les garçons depuis plusieurs mois en France...

 

 

 

On the roadOn the road

On the road

Sortie de blowworm Cave : la barque évolue grâce à une corde tirée par le guide

Sortie de blowworm Cave : la barque évolue grâce à une corde tirée par le guide

Ruakuri Cave
Ruakuri Cave
Ruakuri Cave
Ruakuri Cave
Ruakuri Cave

Ruakuri Cave

Filaments de vers luisants

Filaments de vers luisants

Voyage au centre de la terre
Descente en colimaçon

Descente en colimaçon

Sortie de Ruakuri Cave

Sortie de Ruakuri Cave

On the road
On the road On the road On the road

On the road

Repérage : où sommes nous ?

Repérage : où sommes nous ?

Commenter cet article