Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Caroline

Vendredi 2 juin

Nous avions hésité avant de nous rendre dans le Flinders Ranges National Park. Un détour de plusieurs centaines de kilomètres. Ce qui nous avait convaincu : il est moins connu que ses consœurs du désert central, ses falaises sont presque aussi anciennes que la planète et il fait partie des plus beaux parcs nationaux...
En nous réveillant ce matin... Plus l'ombre d'un doute ! .... Un magnifique soleil d'hiver qui se faufile entre les gommiers gris et les eucalyptus et de nombreux oiseaux qui chantent... les perroquets prennent presque la pause pour les photos.
Notre équipe de garçons commence à ramasser du petit bois pour le feu de ce soir.

Pique-nique rapidement préparé, nos guides sur les oiseaux et les mammifères australiens en poche, nous sommes prêts pour l'une des deux marches annoncées comme difficiles.
La promesse de profiter de vues magnifiques sur Wilpena Pound n'a pas mis longtemps à nous convaincre. Nous avons eu un bon entraînement en Nouvelle-Zélande !
Nous voilà donc partis pour le Mount Ohlssen Bagge, annoncé en 4 heures... les garçons sont ravis de marcher; la rencontre avec deux émeus en début de parcours sont un signe de bonne augure.... avec ses jumelles, Sasha ne perd pas une miette de ce qui se passe dans les arbres et nous ne manquons pas de tendre les oreilles... Les sons de la forêt sont incroyables  ... Dés les 10 premières minutes de marche nous sommes conquis...peu importe les efforts que nous devrons fournir pour accéder au point de vue !

.... Mais au fait, Wilpena Pound c'est quoi ?... Un immense amphithéâtre naturel de 8 sur 17 km. Les falaises s'étirent en un cercle parfait. Les pics séparés par des gorges ressemblent à l'épine dorsale d'un dragon. Selon les mythes des Adnyamathanta (indigènes qui habitent le Nord des Flinders Ranges), il s'agirait de deux serpents Akurra.

Nous découvrons de magnifiques formations rocheuses où la couleur rouge prédomine. Difficile de s'imaginer que cette région ait été une gigantesque mer intérieure il y a un milliard d'années. 
La montée est sympa mais ce qui la rend difficile ce sont les roches et cailloux qui roulent sous nos pieds. Le chemin n'est pas toujours bien dessiné, nous grimpons. les garçons s'accrochent, ils le prennent pour un jeu. Nous escaladons plus que nous marchons. Nous croisons deux chèvres noires.
Après 1 heure 45 de grimpette soutenue, nous atteignons le point de vue à 360 degrés... splendide ! ... nous découvrons enfin Wilpena Pound. 

Le pique-nique pris au sommet du Mont Ohlssen Bagge, nous prenons le chemin dans le sens inverse. La descente ne sera pas moins épique !
Nous imaginons le même itinéraire avec 15 degrés de plus... il est d'ailleurs interdit de l'effectuer pendant les 6 semaines les plus chaudes.

À la fin de la balade, nous voyons une termitière et de grosses fourmis qui ont fait fuir les garçons...
En arrivant au campement, nous sommes accueillis pas des perroquets et deux kangourous. Nous les observerons pendant un bon moment.
Les garçons continuent leur journée avec deux copains australiens. Ils jouent dans les bosquets, super terrain de jeu ! Il semblerait que quelques malheureux kangourous aient été coursés par certains...

La soirée est aussi mémorable que la journée... il suffit parfois de pas grand chose...
Allumer un feu pour faire griller des saucisses et des chamalows... s'assoir autour du feu pour se réchauffer et raconter des histoires... essayer de griller des saucisses quand on a ni grille, ni pics en bois... faire nos sandwichs à la lumière d'une frontale... 
... il suffit parfois d'une belle rencontre... une invitation à partager une pomme et une brioche cuites dans les cendres avec un verre de vin... un moment de convivialité et de générosité avec Peter et Christie (les grands-parents des copains australiens) et un autre couple d'australiens... nous parlerons de nos pays respectifs pendant que les garçons passeront une super soirée à jouer dans le noir (aïe ... une belle bosse pour Victor)...

Lorsque nous rentrons dans notre maison mobile, nous embaumons le feu de bois, les garçons sont noirs de suie et de terre, les yeux piquent.... mais nos rêves ne seront pas plus beaux que cette journée...

Camping life

Camping life

Australian forests and emeus Australian forests and emeus
Australian forests and emeus

Australian forests and emeus

Des saucisses au barbecue
Des saucisses au barbecue
Des saucisses au barbecueDes saucisses au barbecue
Des saucisses au barbecueDes saucisses au barbecue
Des saucisses au barbecue
Des saucisses au barbecueDes saucisses au barbecue
Des saucisses au barbecue
Des saucisses au barbecue
Des saucisses au barbecueDes saucisses au barbecue
Des saucisses au barbecueDes saucisses au barbecue
Des saucisses au barbecue
Des saucisses au barbecueDes saucisses au barbecue
Nos lézards

Nos lézards

Des saucisses au barbecue
Des saucisses au barbecue
Fire Fire

Fire

Commenter cet article