Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Caroline

Mardi 13 juin


Hier, nous avons pris le temps... petit déj' tranquille, école du désert et construction d'un campement en bois et écorces. C'est donc à midi passé que nous quittons le camping.

Nous avions prévu la visite des Royal Flying Doctors. Surprise : nous réalisons que nous sommes un jour férié, et pas n'importe lequel ! ... celui en l'honneur de l'anniversaire de la reine d'Angleterre... Tous est fermé ce qui explique les rues désertes de la ville.
Nous déjeunons  dans le centre commercial (ouvert), sushis au menu pour le grand bonheur de Sasha !
Je vois une carterie librairie ouverte, je m'achète un deuxième livre bibliographique sur la vie dans l'outback; ce dernier relate le travail de ses "médecins volants", une bonne introduction sur l'institution la plus célèbre d'Australie. J'ai commencé à le lire, il est passionnant.

Alors que nous nous garons sur le parking de l'école, nous rencontrons une nouvelle espèce d'oiseau appelée Mask Lapwing... nous fixons notre objectif sur l'appareil et c'est parti pour une série de photos !   
Les élèves du bush bénéficient d'un système d'éducation unique au monde :  la Alice Springs school of the air. C'est un organisme d'enseignement à domicile dont le but est d'optimiser les résultats d'apprentissage des élèves isolés. 
Il s'agit de la plus grande salle de classe du monde : elle couvre la superficie de l'Europe !
Les enfants peuvent être inscrits à l'âge de 4 ans 1/2 et peuvent continuer jusqu'à la 7ème année soit à l'âge de 12-13 ans. Après quoi ils poursuivent un enseignement secondaire par un autre moyen, quitter la maison pour aller dans un internat ou suivre des cours par correspondance.
Une moyenne de 120 enfants fréquente cette école incroyable. Ces élèves sont pour la plupart des enfants d'éleveurs, de mineurs ou dont les parents travaillent dans les resorts ou qui voyagent avec leur famille. 
L'instituteur de la classe rend visite à chaque élève une fois par an. Tout élève doit avoir un tuteur qui consacrera un minimum de 4 heures à l'accompagnement. 
Les nouvelles technologies ont modifié et simplifié le téléenseignement qui se déroulait par radio depuis 1951. En effet, tout élève équipé d'un ordinateur participe à la diffusion en direct de la leçon donnée par l'instituteur de sa classe à partir du Studio d'Alice Springs. L'élève n'est pas en ligne pour toute la journée scolaire, il ne demeure en ligne que pour une heure maximum.
L'école suit le même programme que toutes les écoles publiques du Territoire du Nord.
Sasha a été très intéressé par cette visite et a passé un bon moment à feuilleter certains cahiers d'élèves. Nous avons remarqué que l'apprentissage par la manipulation était très pratiquée (expériences scientifiques, géographie, etc...) et que l'accent était mis sur l'environnement : planètes, animaux, etc... avec des livres dédiés. 

Ce matin, avant de reprendre la route, nous avons continué notre découverte de cette vie dans l'outback et retentons la visite aux Royal Flying Doctors. 
La visite avec le film était hyper intéressante. Les garçons ont adoré se prendre pour les pilotes du célèbre monomoteur Pilatus qui peut évacuer jusqu'à 7 personnes en même temps et couvrir la région en 1 h 30. La base d'Alice Springs couvre un rayon de 800 km autour de la ville. Environ 36000 personnes vivent dans cette région. 

Il existe 21 bases dans tout le pays. Au total, 61 avions, quelques 40 000 évacuations par an et 250 000 patients, beaucoup non ?
Les traitements les plus simples sont prescrits par radio.

À Alice Springs, l'équipe médicale se compose de 11 infirmiers de bord (qui doivent aussi avoir un diplôme de sage-femme) et d'une équipe de médecins. S'ajoutent 12 pilotes et 6 mécaniciens. 
La guide nous informe qu'au même titre que les australiens, les voyageurs étrangers (couverts par une assurance) bénéficient gratuitement de la prise en charge par les Royal Flying Doctors (sans assurance, le patient reçoit une facture... Aïe la note salée !)... les garçons, pas de blague pour un petit tour d'avion gratuit !

Après cette visite très instructive, nous reprenons la route... un peu plus de 500 kilomètres jusqu'à notre prochaine étape, Tenant Creek.

Nous prenons une photo au Tropique du Capricorne, matérialisé par une sobre statue. C'est drôle de s'imaginer qu'il y a moins de 3 mois nous étions sur la même ligne mais côté argentin; c'est que nous avons fait un sacré bout de chemin !
Lorsque les garçons comprennent cette liaison planétaire avec une carte épinglée dans une road house, ils prennent la mesure du chemin parcouru.

Nous nous arrêtons dans les road house, perdues dans le désert, où à chaque fois nous sommes accueillis avec le sourire et toujours quelques questions sur d'où nous venons, où allons nous... 
Nous roulons, roulons, roulons... le roadtrip par excellence avec ses kilomètres, le désert, les 4x4 (uniques voitures sur cette route)... nous voyons l'immensité aride. Nous imaginons la chaleur écrasante durant l'été. Les pistes s'enfoncent dans la terre rouge. Les aborigènes s'accrochent à leurs terres retrouvées et à ce qui reste de leurs traditions. Nous les rencontrons souvent. Leur regard perdu. La vague à l'âme.
Après avoir visité School of the Air et les Royal Flying Doctors, nous réalisons davantage l'isolement de ces régions désertiques. Nous regardons aussi différemment ceux qui ont fait le choix de travailler ici. 
Nous apprenons : l'Australie rurale et désertique qui couvre 90% du continent, l'Australie des villes qui retient 90% de la population... une ambivalence dont nous nous souviendrons... 
Un pays grand comme 14 fois la France mais avec une densité de moins de 3 habitants au km2... des données géographiques qui nous parlent à tous maintenant...

À 1 h 30 de l'arrivée, break sur la route avec une étape insolite : Wycliffe, célèbre pour ses nombreuses observations d’ovni !

20 Minutes plus loin, dernier arrêt de la journée aux Devils Marbles (les billes du diable). Selon la mythologie aborigène, ces énormes rochers sphériques en équilibre sont les œufs du Rainbow Serpent (Serpent arc-en-ciel). Il s'agit d'un endroit sacré pour les aborigènes. 

À 18 h, nous arrivons à Tenant Creek pour la nuit.

Camping-car life
Camping-car life Camping-car life

Camping-car life

Voilà que je me mets aussi à photographier les voitures :-(

Voilà que je me mets aussi à photographier les voitures :-(

School of the air School of the air
School of the air
School of the air School of the air

School of the air

Royal Flying Doctors
Royal Flying DoctorsRoyal Flying DoctorsRoyal Flying Doctors

Royal Flying Doctors

Tropique du Capricorne

Tropique du Capricorne

Wycliffe et ses soucoupes volantes
Wycliffe et ses soucoupes volantesWycliffe et ses soucoupes volantes
Wycliffe et ses soucoupes volantesWycliffe et ses soucoupes volantes

Wycliffe et ses soucoupes volantes

Outback
Devils Marbles
Devils Marbles

Devils Marbles

Outback
Outback
:-) :-) :-) notre aventurier au grand coeur

:-) :-) :-) notre aventurier au grand coeur

Commenter cet article